ACTUALITÉS

DéFi 1170 dénonce des méthodes trop légères au sein de la majorité
Le dimanche 31 mars 2019

A Watermael-Boitsfort, le groupe DéFI tire la sonnette d’alarme contre une majorité désinvolte, qui ne respecte pas les règles de la démocratie.

Dans la presse : Watermael-Boitsfort: L’opposition dénonce des méthodes trop légères au sein de la majorité

Vous avez dit gouvernance ?

Douzièmes provisoires non renouvelés, convocations perdues, désignations irrégulières par la commune, règlement publié (sur les réseaux sociaux) avant le vote … la liste des fautes de gestion s’allonge de conseil en conseil. Et cela semble aller crescendo !

Pour le groupe DéFI, cette désinvolture n’est plus tolérable. Que la majorité cherche à avancer dans son projet politique est une chose. Qu’elle le fasse en dépit de toute règle en est une autre.

Et quand l’opposition fait son travail et pointe ces erreurs et autres actions illégales, elle est systématiquement renvoyée dans les cordes avec autant de force que de cynisme.

Et transparence ?

La transparence non plus n’est pas la priorité de la commune. Les budgets présentés en Conseil communal le 2 avril seront étudiés en commission … le 1er avril. Une mauvaise blague dont se serait bien passée l’opposition.

La déclaration de politique communale, simple catalogue de bonnes intentions, ne permet pas de discerner les priorités de la majorité. C’est pourquoi le groupe attendait avec impatience de pouvoir questionner le collège sur ce premier exercice budgétaire communal. Mais impossible d’étudier correctement les réponses qui seraient apportées pour le lendemain.

La majorité oublie que la plupart des conseillers communaux ne sont pas des professionnels de la politique et ont un travail ou des activités non politiques en journée.

Par ailleurs plus de la moitié des conseillers siègent pour la première fois au Conseil communal. Le renouvellement est vital en démocratie et ce n’est pas de cette manière que l’on encourage les citoyens qui choisissent de s’investir en politique.

Enfin cet agenda met aussi l’administration dans l’embarras car elle devra se démener en une seule journée pour apporter les réponses attendues par les conseillers.

Au final, tout le monde est perdant avec cette formule excepté bien sûr la majorité.

Quelques exemples significatifs de manque de gouvernance et de transparence  :

 

  • Le 19 mars 2019, le groupe DéFI signale que les douzièmes provisoires voté lors d’un précédent conseil ne couvre que janvier, février et mars. Ce qui signifie que pour début avril et jusqu’au vote du budget, la commune n’a pas le droit d’engager des dépenses. Il nous fut répondu que la majorité s’en accommoderait. (explication douzième provisoire).

 

  • Désignation par la majorité de représentants au Comité de jumelage, sur quota de l’opposition. Vu l’erreur, l’opposition a logiquement demandé le report du point. La majorité a forcé le vote et déclarer qu’elle modifierait le règlement plus tard pour se mettre en ordre.

 

  • Le règlement d’évaluation du personnel fut publié sur facebook avant même la fin des négociations avec les syndicats. Malgré plusieurs rappels, une version non conforme au texte voté est toujours accessible sur le facebook Bourgmestre.

Gageons sincèrement que la majorité pourra se reprendre et cela sans attendre la diffusion sur internet des séances du conseil communal.

Dans la même rubrique
Journée mondiale de l’aide humanitaire : lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies
Journée mondiale de l'aide humanitaire Lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies
Journée internationale de la jeunesse : DéFI en faveur du développement du Service Citoyen
Journée internationale de la jeunesse DéFI en faveur du développement du Service Citoyen
SAVE THE DATE – Meeting à Namur
ÉLECTIONS 2019 SAVE THE DATE - Meeting à Namur
Tribune 1170 : Un budget communal encourageant qui pose néanmoins question
Tribune 1170 : Un budget communal encourageant qui pose néanmoins question
Mettez-nous au DéFI !
Elections 2019 Mettez-nous au DéFI !
Elections 2019 : Succès pour le lancement de la campagne DéFI sous le slogan « Clairement plus juste »
Elections 2019 Succès pour le lancement de la campagne DéFI sous le slogan "Clairement plus juste"