ACTUALITÉS

Elections 2019
Succès pour le lancement de la campagne DéFI sous le slogan "Clairement plus juste"
Le samedi 30 mars 2019

Ce vendredi 29 mars, DéFI organisait sa soirée de lancement de campagne en vue des élections 2019, à l’Arsenal à Etterbeek. Au total, ce sont près de 400 candidats, militants et sympathisants du parti amarante qui se sont réunis lors de cette soirée rythmée par un enthousiasme ambiant. Au programme : slogan, accroches programmatiques, propositions thématiques et rassemblement militant. DéFI est bel et bien en ordre de marche !

Le lancement de la campagne 2019 a notamment été marqué par l’annonce du slogan “Clairement plus juste”. Selon Bernard Clerfayt, tête de liste DéFI pour la Région de Bruxelles-Capitale : “DéFI a eu le courage de dire les choses tout au long de son histoire. Nous avons toujours été fidèles à nos électeurs”. Et Didier Gosuin, ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi, d’ajouter dans un discours enthousiaste :“nous sommes fédéralistes, les seuls qui n’ont jamais trahi le fédéralisme, nous sommes indépendants, nous sommes la parole des citoyens”.

Lors de la présentation des propositions de DéFI par thématique, Cécile Jodogne, secrétaire d’Etat bruxelloise et 3ème candidate régionale pour Bruxelles, a déclaré, au cours d’un discours sur la politique économique régionale bruxelloise : “ces 5 dernières années, je n’ai cessé de promouvoir nos entreprises à travers le monde, une mission que j’ai accomplie avec volonté et détermination !

Pour François De Smet, tête de liste DéFI à la Chambre pour Bruxelles, “DéFI est un parti courageux. Il y a des moments où il faut avoir le courage d’être justes et nous vivons, lors de ces élections, l’un de ces moments!”.

Concernant l’Europe, pour Benoît Cassart, tête de liste, “c’est une idée qui m’a plu, qu’Olivier Maingain propose à un citoyen, une personne issue de la société civile, de mener une liste européenne”. La tête de liste a également annoncé que DéFI a rassemblé au total plus de 7.000 signatures, soit plus de 4.000 en seulement quelques jours. Une belle leçon de solidarité et de mobilisation autour d’un projet qui se veut clairement défenseur de l’Europe.  En outre, la liste européenne DéFI représente selon Caroline Persoons, 2ème candidate effective, “une superbe équipe composée notamment d’une française, d’un italien, d’un bulgare, d’hommes de femmes, de Wallons et de Bruxellois”.

Et Olivier Maingain de conclure la soirée dans un discours éloquent : “Clairement plus juste, parce que nous voulons dire aux citoyens que la politique a encore sa signification et ses lettres de noblesse lorsqu’on parle de leurs préoccupations”. Et d’ajouter : “DéFI a un projet de société qui offrira de nouveaux équilibres aux citoyens !

Dans la même rubrique
Watermael-Boitsfort s’engage contre les violences faites aux femmes et pour la reconnaissance du féminicide
Journée internationale contre les violences faites aux femmes Watermael-Boitsfort s'engage contre les violences faites aux femmes et pour la reconnaissance du féminicide
Le commerce en crise aux Archiducs. Il faut sauver le commerce de proximité
Le commerce en crise aux Archiducs. Il faut sauver le commerce de proximité
COMMUNALES, UN AN APRÈS : WATERMAEL-BOITSFORT Alexandre Dermine : « la gestion communale est au ralenti alors que les enjeux sont nombreux ! »
COMMUNALES, UN AN APRÈS : WATERMAEL-BOITSFORT Alexandre Dermine : « la gestion communale est au ralenti alors que les enjeux sont nombreux ! »
« Compensons la perte de parking en voirie en mutualisant les moyens »
Région bruxelloise "Compensons la perte de parking en voirie en mutualisant les moyens"
« L’élargissement du Ring va à l’encontre de la logique et transformerait Bruxelles en aspirateur à voitures »
Région bruxelloise "L’élargissement du Ring va à l'encontre de la logique et transformerait Bruxelles en aspirateur à voitures"
Diffusion du Conseil communal, redonnons les clés du débat politique aux citoyens !
Diffusion du Conseil communal, redonnons les clés du débat politique aux citoyens !